Cлово "JOURS"


А Б В Г Д Е Ж З И Й К Л М Н О П Р С Т У Ф Х Ц Ч Ш Щ Э Ю Я
0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Поиск  
Входимость: 3. Размер: 11кб.
Входимость: 3. Размер: 98кб.
Входимость: 3. Размер: 12кб.
Входимость: 2. Размер: 10кб.
Входимость: 2. Размер: 24кб.
Входимость: 1. Размер: 7кб.
Входимость: 1. Размер: 10кб.
Входимость: 1. Размер: 11кб.
Входимость: 1. Размер: 11кб.
Входимость: 1. Размер: 42кб.
Входимость: 1. Размер: 10кб.
Входимость: 1. Размер: 186кб.
Входимость: 1. Размер: 9кб.
Входимость: 1. Размер: 33кб.
Входимость: 1. Размер: 2кб.

Примерный текст на первых найденных страницах

Входимость: 3. Размер: 11кб.
Часть текста: vrai, mais j’en suis déjà dégoûté; et puis on me persécute: tous les chers parents! — on ne veut pas que je quitte le service, quoique je l’aurais pu déjà, vu que ces messieurs qui sont passés à la garde avec moi, l’ont déjà quitté. — Enfin je suis passablement découragé, et je désire même quitter Pétersbourg au plus vite, pour aller n’importe où, que ce soit au régiment ou au diable; j’aurai au moins alors un prétexte pour me lamenter, ce qui est une consolation comme une autre. Ce n’est pas très joli de votre part que vous attendez toujours ma lettre pour m’écrire; on dirait que vous faites la fière; — pour Alexis cela ne m’étonne pas, car il va se marier un de ces jours-ci avec je ne sais plus quelle riche marchande, comme on le dit ici, et je conçois que je ne puis pas espérer d’avoir dans son cœur une place pareille à celle d’une grosse marchande en gros. Il m’avait promis de m’écrire deux jours après mon départ de Moscou, — mais peut-être a-t-il oublié mon adresse, aussi je lui envoie deux: 1) В С.-Петерб<ург>: у Пантелеймоновского моста на...
Входимость: 3. Размер: 98кб.
Часть текста: архива) // Лермонтовский сборник. — Л.: Наука, 1985 . — С. 287—314. А. ГЛАССЕ (США) ЛЕРМОНТОВСКИЙ ПЕТЕРБУРГ В ДЕПЕШАХ ВЮРТЕМБЕРГСКОГО ПОСЛАННИКА (по материалам Штутгартского архива) В своем дневнике за 1839 г. А. И. Тургенев неоднократно упоминает о том, что он вместе с Лермонтовым посещал салон вюртембергского посланника князя Генриха Гогенлоэ-Кирхберга. Дипломатические бумаги Гогенлоэ хранятся в Государственном архиве в Штутгарте. 1 Информацию, содержавшуюся в депешах к королю, дополняли отправленные одновременно с ними конфиденциальные и часто засекреченные письма дипломата к министру иностранных дел. Следует подчеркнуть, что депеши и письма Гогенлоэ резко отличались от обычных депеш и дипломатических писем: помимо обязательных сведений, они содержали огромное количество всяких описаний, анекдотов и подробностей. Депеши Гогенлоэ — это скорее хроника, иногда принимающая форму дневника, которую дипломат использует осознанно и намеренно. «Мой дневник» («mon journal») — называет посланник депеши, составленные в период событий 14 декабря, когда он ведет записи по часам; так же озаглавлены депеши о праздновании двадцатипятилетия бородинской годовщины. В одной из депеш Гогенлоэ сообщает о состоявшейся в феврале 1840 г. дуэли Лермонтова с сыном французского посла Эрнестом де Барантом. Упоминание это важно. С фактической стороны оно как будто не дает ничего нового, однако оно предстает в окружении иных сообщений Гогенлоэ о жизни придворного и великосветского Петербурга и становится частью некоей общей картины. В этой...
Входимость: 3. Размер: 12кб.
Часть текста: puisque je l’aime beaucoup, trop pour m’esquiver par un mensonge, et que, à ce que vous pouvez lui attester, je ne suis pas paresseux à écrire; je me justifierai peut-être avec ce même courrier, et si non, je vous prie de le faire pour moi; après-demain je tiens examen et suis enterré dans les mathématiques. — Dites lui de m’écrire quelquefois; ses lettres sont si aimables. Je ne puis pas m’imaginer encore, quel effet produira sur vous ma grande nouvelle; moi, qui jusqu’à présent avais vécu pour la carrière littéraire, après avoir tant sacrifié pour mon ingrat idole, voilà que je me fais guerrier; — peut-être est-ce le vouloir particulier de la providence! — peut-être ce chemin est-il le plus court; et s’il ne me mène pas à mon premier but, peut-être me ménera-t-il au dernier de tout le monde. Mourir une balle de plomb dans le cœur, vaut bien une lente agonie de vieillard; — aussi, s’il y a la guerre, je vous jure par dieu d’être le premier partout. — Dites, je vous en prie, à Alexis que je lui enverrai un cadeau dont il ne se doute pas; il avait il y a longtemps désiré quelque...
Входимость: 2. Размер: 10кб.
Часть текста: - Лопухиной М. А., (конец 1838 г. Из Петербурга в Москву) 35. М. А. Лопухиной <Конец 1838 г. Из Петербурга в Москву> Il y a longtemps, chère et bonne amie, que je ne vous ai écrit et que vous ne m’avez donné de nouvelles de votre chère personne et de tous les vôtres; aussi j’ai l’espérance que votre réponse à cette lettre ne se fera pas longtemps attendre: il y a de la fatuité dans cette phrase, direz-vous; mais vous vous tromperez. Je sais que vous êtes persuadée que vos lettres me font un grand plaisir puisque vous employez le silence comme punition; mais je ne mérite pas cette punition car j’ai constamment pensé à vous, preuve: j’ai demandé un semestre d’un an, — refusé, de 28 jours — refusé, de 14 jours — le grand duc a refusé de même; tout ce temps j’ai été dans l’espérance de vous voir; je ferai encore une tentative — dieu veuille qu’elle réussisse. — Il faut vous dire que je suis le plus malheureux des hommes, et vous me croirez quand vous saurez que je vais chaque jour au bal: je suis lancé dans le grand -monde; pendant un mois j’ai été à la mode, on se m’arrachait. C’est franc au moins. — Tout ce monde ...
Входимость: 2. Размер: 24кб.
Часть текста: о Лермонтове (Письмо 2) 2 Zarsko Selo, mardi, 27 Septembre <1838>. Enfin, ma bien aimée Catherine, tout est heureusement fini, le Carousel, le spectacle, et je reviens à vous la tête libre et le cœur rempli de votre douce image. Jeudi, le jour fortuné de votre naissance, nous avons eu une dernière répétition de Carousel qui allait merveilleusement bien (mon cheval à la tête). < ... > Mais figurez-vous ce que nous avons appris ce matin-là! que notre acteur principal dans les deux pièces, Mr Lermantoff, avait été mis pour quinze jours aux arrêts par Monseigneur le Grand Duc à cause d'un sabre trop court qu'il avait eu à la Parade. 1 Là-dessus grande consternation à la suite de laquelle Voldemar 2 a pris généreusement le rôle de Bourdenil dans les Deux ménages, 3 et Levitzsky, avec répugnance et presque horreur celui de Jonathes dans la Quarantaine, 4 tout en nous affirmant qu'il ferait tomber la pièce par son jeu détestable et sa timidité. En effet, après le dîner, auquel ces Messieurs de la troupe ont participé et où nous avons porté votre chère santé, nous avons fait une répétition désolante; mais nous avons persévéré, nous fiant au talent d'André, 5 au mien (pour parler avec modestie), à la jolie figure de Lise et à la drôlerie irrésistible du petit ...

© 2000- NIV