C ""


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 

: ,

1. .
: 4.
2.
: 2.
: 2.
: 2.
: 2.
: 1.
: 1.
: 1.
: 1.
: 1.
11. .
: 1.
: 1.
: 1.
: 1.

1. .
: 4. : 71.
: - - , . , , . , , , . (1796-1829), , . (1799-1865), . . . , . (1813-1902). (1817-1899), , . (. 1874). , . , . (1845-1919), . (1806-1868), . (1817-1898), .-. , . (1829-1915) (?), . (1777-1850), . ...
2.
: 2. : 117.
: "L'ATTENTE" («») "MA COUSINE" (« ») "MENSCHEN UND LEIDENSCHAFTEN" "NON, SI J\'EN CROIS MON ESPERANCE" («, ») "QUAND JE TE VOIS SOURIRE" (« ») "SENTENZ" ". . " («! ») ". . " . . - () ". . " («, ») - ". . ...." "" () Ԩ, " " "" " " ". . " ". " ...
: 2. : 41.
: "" ( 1, ""-"") (1784-1839), . , . , . 1812, .-. . . , (. . . . . 1830 , . .; ., , . , .. , .). - . (-, . . ) . . . (1832). . « » , « », . : «» (1832); « » («, , »; 1838); « . . » (1838), . « » (1838) , , «» (1837). .: , . 525-40; , . ...
: 2. : 62.
: . 21 . 1829; 29 1830); . . . 1830 . «». ., . - 30- . , . « - » (1829); « », -, . , . - . « ...» (1831). . ., , . «» (1830), , « ». .: ., . ., «», 1912, 9, . 16; . . . ., . . . , . 1, ., 1914, 268, 275; (5), . 1, . 504-05; ; (5), . 138-39; . (2), ...
: 2. : 9.
: là le éros je suis fâchée de ne pas connaître votre éros (vous savez, elle ne prononce pas l'h aspiré) et puis: «Ah, c'est le poète, le éros vous devriez me présenter votre éros», force m'a été de le faire et, craignant quelque polissonnerie de sa part, car je l'en avais déjà menacé, et il m'avait répondu par une grimace, voilà que je deviens rouge comme du feu, tandis qu'elle lui débite des compliments sur ses poésies. Il la salue et s'écrie en me regardant: « , ? , ». Et pas moyen d'expliquer cette rougeur devant Mlle Pluskoff, qui y voyait une nouvelle preuve de ma passion pour le éros peu délicat qui s'en amusait. < ... > Samedi il a plu à verse toute la journée, nous n'avons pas bougé de la maison; Mlle Pluskoff a dîné chez nous, et le soir nous avons eu Lermantoff, Marie, les Baratinsky, Wiasemsky et Repnin. Dimanche j'ai appris par Mlle Pluskoff que Mr Charles de Bourmont 2 devait venir voir Zarsko Selo avec le général Tchevkin; 3 il y avait déjà une quinzaine de jours que je savais par les gazettes son arrivée à Petersbourg et que je m'agitais vainement pour trouver un moyen de communication avec lui; j'ai chargé Mlle Pluskoff, qui devait dîner avec lui, de lui annoncer que nous étions ici et que Maman serait charmée de le recevoir; je savais bien que cela lui faisait plaisir. Mardi matin j'ai été interrompue dans ma lettre (car il faut que vous sauriez, pour bien comprendre que je vous parle du passé et non de l'avenir, que je vous écris mercredi ...

© 2000- NIV