Наши партнеры

Cлова на букву "S"


А Б В Г Д Е Ж З И Й К Л М Н О П Р С Т У Ф Х Ц Ч Ш Щ Э Ю Я
0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Поиск  

Показаны лучшие 100 слов (из 353).
Чтобы посмотреть все варианты, нажмите

 Кол-во Слово
6SAID
13SAINT
21SAIS
6SALEM
14SALON
5SAME
4SANG
42SANS
11SAT
6SATISFACTION
13SAVEZ
10SAVOIR
8SAW
5SCATTER
4SCENE
6SCHILLER
6SCRIBNER
6SECOND
6SECRET
5SEE
7SEEM
12SEIZE
9SELECTION
7SENS
4SENT
6SENTIMENT
4SEPT
20SERA
4SERF
4SERGE
64SES
11SHALL
6SHARE
4SHAW
6SHINE
4SHINING
4SHONE
4SHORE
5SHOULD
5SHOW
7SHRIEK
13SIC
7SICH
14SIE
9SILENCE
4SIMPLE
4SINCE
4SIRE
5SIXTH
16SLAVE
14SLAVIC
5SLAVONIC
8SLEEP
5SLEEPLESS
4SLUMBER
4SMILE
4SMIRNOFF
6SOCIETY
21SOIT
5SOLITAIRE
5SOMBRE
9SOME
18SOMME
116SON
6SONG
39SONT
8SOPHIE
4SORROW
7SORT
17SOUL
5SOUND
29SOUS
23SOUVENIR
3SPB
6SPEAK
7SPECTACLE
6SPIRIT
8SPRING
5STAND
21STANZA
6STAR
4STATUE
11STEED
3STEEP
10STILL
15STONE
11STOOD
5STRANGER
12STUDIES
6STUDY
11STURM
6STUTTGART
5STYLE
5SUBLIME
14SUCH
3SUFFERING
80SUI
14SUITE
7SUN
100SUR

Несколько случайно найденных страниц

по слову SON

Входимость: 3. Размер: 20кб.
Часть текста: pourvu que la surface me convienne. Et puis les livres, ces bons et chers compagnons qu'on <нрзб.> aimer sans qu'ils vous le rendent (c'est le beau idéal auquel j'aspire dans mon système sur l'humanité, mais je ne l'ai pas encore atteint) — et les promenades, et mon cheval! Combien sont bêtes les gens qui trouvent le temps de s'ennuyer dans la vie! Pardonnez-moi, chère Catherine, cette longue dissertation philosophique et tant soit peu égoiste! Revenons à l'histoire. < ... > Vendredi nous avons eu Catherine Spafarieff 1 avec sa nièce, la jolie Mlle Traversey, 2 et Michel Rebinin, 3 plus gros, plus réjoui que jamais. Ceux- là aussi nous les avons fait joliment promener, non par une matinée, mais par une soirée ardente — à si bonnes enseignes qu'en une demi-heure, montre à la main, nous avons couru (c'est le mot) de l'Arsenal par le Parc et le jardin au chemin du fer qu'elles devaient prendre pour aller à Pavlovsky; nous les y avons accompagnées; au Vauxhall nous avons pris force glaces et verres d'eau froide pour calmer notre fièvre intérieure, et à dix heures nous sommes revenues à la maison avec Voldemar, Rebinin, Tyran et Zolotnitsky, toujours par le chemin de fer. Nous avons trouvé chez nous les Polouekhtoff, 4 les Baratinsky, Wiasemsky et les Valoueff; lui, s'entend Valoueff, et Paul 5 venaient nous faire leurs adieux, ils partaient le lendemain, par le bateau à vapeur, pour Hambourg et Norderney où ce dernier restera, avec ma tante, prendre des bains de mer; j'oubliais Lermantoff qui, le lendemain, a accompagné ces Messieurs sur le bateau à vapeur et nous a raconté que l'infortuné Paul a déjà vomi quatre fois pendant le trajet. Marie 6 est d'un courage héroïque: elle n'a pas pleuré jusqu'au moment même de la...
Входимость: 2. Размер: 11кб.
Часть текста: 1832 г. Из Петербурга в Москву) 10. М. А. Лопухиной <2 сентября 1832 г. Из Петербурга в Москву> 2 Septembre. Dans ce moment même je commence à dessiner quelque chose pour vous; et je vous l’enverrai peut-être dans cette lettre — savez vous, chère amie, comment je vous écrirai — par moments! — une lettre durera quelquefois plusieurs jours, — une pensée me viendra-t-elle je l’inscrirai; quelque chose de remarquable se gravera-t-il dans mon esprit — je vous en ferai part — êtes-vous contente de ceci? — Voilà plusieures semaines déjà que nous sommes séparés, peut-être pour bien longtemps, car je ne vois rien de trop consolant dans l’avenir, et pourtant je suis toujours le même, malgré les malignes suppositions de quelques personnes que je ne nommerai pas. — Enfin, pensez vous que j’ai été aux anges de voir Наталью Алексеевну, parce qu’elle vient de nos contrées; — car Moscou est et sera toujours ma patrie. — J’y suis né, j’y ai beaucoup souffert, et j’y ai été trop heureux! — ces trois choses auraient bien mieux fait de ne pas arriver ... mais que faire! Mademoiselle Annette m’a dit qu’on n’avait pas effacé la célèbre tête sur la...
Входимость: 3. Размер: 9кб.
Часть текста: Oseroff, Repnin et Lermantoff. Mlle Pluskoff voulait absolument faire la connaissance de ce dernier, me répétant dix fois, selon son habitude: «C'est là le éros —  je suis fâchée de ne pas connaître votre éros (vous savez, elle ne prononce pas l'h aspiré) — et puis: «Ah, c'est le poète, le éros  — vous devriez me présenter votre éros», force m'a été de le faire et, craignant quelque polissonnerie de sa part, car je l'en avais déjà menacé, et il m'avait répondu par une grimace, voilà que je deviens rouge comme du feu, tandis qu'elle lui débite des compliments sur ses poésies. Il la salue et s'écrie en me regardant: «Софья Николаевна, отчего вы так покраснели? Мне надобно краснеть, а не вам». Et pas moyen d'expliquer cette rougeur devant Mlle Pluskoff, qui y voyait une nouvelle preuve de ma passion pour le éros peu délicat qui s'en amusait. < ... > Samedi il a plu à verse toute la journée, nous n'avons pas bougé de la maison; Mlle Pluskoff a dîné chez nous, et le soir nous avons eu Lermantoff, Marie, les Baratinsky, Wiasemsky et Repnin. Dimanche j'ai appris par Mlle Pluskoff que Mr Charles de Bourmont 2 devait venir voir Zarsko Selo avec le général Tchevkin; 3 il...
Входимость: 3. Размер: 31кб.
Часть текста: ведут многие. Ведет дневник даже лихой гусар Семен Храповицкий, чьи интересы ограничены исключительно лошадьми и шампанским. Для Храповицкого это мода; для людей печоринского склада — потребность, необходимость, единственно возможное проявление жизни души. Предыдущее десятилетие располагало к доверительным дружеским общениям — к обмену мнениями, шумным философским спорам, страстному обсуждению нравственно-этических проблем. Все это служило предметом дружеской беседы; об этом люди разговаривали, встречаясь. «Лермонтовское» время с характерной для него духовной разобщенностью людей, 41 принесло с собой отчетливое деление человека на внешнего и внутреннего. Светские знакомые знали Печорина только как холодного и язвительного петербургского денди; такова была его устойчивая репутация, сложившаяся на основе внешнего поведения. 42 О том, что существовал другой Печорин — человек, пытающийся осознать себя в действительности, глубоко страдающий от ее несовершенства и от несовершенства собственного, — никто из окружающих знать не мог. В том мире, где жил Печорин, все человеческие связи были нарушены; ...
Входимость: 1. Размер: 10кб.
Часть текста: foule, perdue au milieu de trop d'intérêts divers, mais non moins piquante dans ses nombreuses voiles); elle a vu le cher Joukoffsky, qui se porte à merveille et dont le premier mot a été: «Ну, что Карамзины? Катерина Андреевна все спорит?». Vous vous rappelez que c'était son point de folie. Maman a trouvé ce souvenir peu aimable après dix-huit mois d'absence. 4 Moi, il me plaît parce qu'il peint Joukoffsky et sa logique. < ... > A notre thé nous avons eu les Smirnoff, 5 les Valoueff, le Cte Schouvaloff, Repnin et Lermantoff. Ma soirée a fini désagréablement avec ce dernier; il faut que je vous conte cela pour m'en soulager la conscience. Je lui avais donné, il y a déjà longtemps, mon Album pour écrire dedans. Il m'annonce hier, «что когда все разойдутся, я что-то прочту и скажу ему доброе слово». Je devine que c'est mon Album — et en effet, quand tout le monde est parti, il me le remet en me priant de lire haut et, si les vers ne me plaisent pas, de les déchirer, et qu'il m'en écrirait d'autres. Il ne savait pas deviner si juste! Ces vers, faibles et mauvais, écrits sur la dernière page, exprimaient ce détestable lieu commun «qu'il craignait d'écrire là où il y avait les noms de tant d'hommes célèbres, la plupart inconnus pour lui; qu'au milieu d'eux il...

© 2000- NIV